Je connaissais l'écrivain sénégalais Mamadou Samb en tant que romancier, pour ses romans « L'écharpe des jumelles » (2013) et « Les larmes de la reine » (2015). Cette année je le découvre en tant que dramaturge et comédien. En effet, Papa Mbar Faye nous apprend dans la préface du nouveau livre de Samb ceci : « L'auteur n'est pas en terrain inconnu du fait qu'il est un ancien étudiant de l'École normale William Ponty. Dans ce creuset intellectuel et artistique, Mamadou Samb participait à la vie active non seulement en montant des pièces de théâtre dans le cadre du club culturel de l'établissement, mais il figurait aussi parmi les acteurs principaux qui jouaient les pièces de théâtre lors des fêtes de fin d'année ». D'ailleurs, Mamadou Samb commence « Le sang de Fanta » par un hommage à Thierno Bâ dont il fait « partie de ses anciens élèves à qui il a donné le goût du théâtre et de la littérature ».

« Le sang de Fanta » est la première pièce de théâtre que Mamadou Samb publie. C'est une adaptation de son roman « Le regard de l'aveugle » (2008), Grand Prix des lycéens du Sénégal 2011.


Lire Mamadou Samb, « Le sang de Fanta », Teham Editions, Plessis Trévise 2016

Par Teham Wakam